DROIT PÉNAL GÉNÉRAL par Bruno CESAREO

DROIT PÉNAL GÉNÉRAL

Titre de livre: DROIT PÉNAL GÉNÉRAL

Auteur: Bruno CESAREO


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: DROIT PÉNAL GÉNÉRAL.pdf - 22,399 KB/Sec

Mirror [#1]: DROIT PÉNAL GÉNÉRAL.pdf - 50,825 KB/Sec

Mirror [#2]: DROIT PÉNAL GÉNÉRAL.pdf - 24,373 KB/Sec

Bruno CESAREO avec DROIT PÉNAL GÉNÉRAL

Le droit pénal est la branche du droit qui punit certains actes.
L’apprentissage du droit veut que l’on distingue le droit pénal spécial qui est contenu tout entier dans les articles 111 –1 à 133 –7 du code pénal pour les crimes et délits et R 610 –5 pour les contraventions, du droit pénal général qui fixe les grands concepts qui doivent animer le législateur et les juridictions pénales .Historiquement, il est certain que le droit pénal général a émergé postérieurement au droit pénal spécial puisqu’il demande une certaine conceptualisation du droit
Le droit pénal spécial décrit concrètement des comportements et les peines encourues.
Le droit pénal général est abstrait. Il énonce des principes fondamentaux, des normes applicables à l’ensemble des comportements constitutifs d’une infraction. Il traite aussi des sources du droit pénal, du principe de la légalité et de ses corollaires, (la non-rétroactivité et de l’interprétation stricte de la loi pénale), des éléments constitutifs de l’infraction, de son auteur et de sa responsabilité, des peines encourues et de leur régime.
Renversant l’histoire, l’enseignement du droit pénal commence par la découverte du droit pénal général destiné à donner les grandes lignes d’analyse, un cadre général de réflexion qui permet ensuite d’étudier le droit pénal spécial et la procédure pénale.
En somme, le droit pénal général c’est l’alphabet qui permet ensuite de comprendre le langage.
Oublier ou méconnaître les règles qui régissent le droit pénal général est un vecteur certain d’erreur d’analyse d’une situation judiciaire donnée. Aucune incrimination du droit pénal spécial ne peut l’être sans référence au droit pénal général.

Livres connexes

Le droit pénal est la branche du droit qui punit certains actes.
L’apprentissage du droit veut que l’on distingue le droit pénal spécial qui est contenu tout entier dans les articles 111 –1 à 133 –7 du code pénal pour les crimes et délits et R 610 –5 pour les contraventions, du droit pénal général qui fixe les grands concepts qui doivent animer le législateur et les juridictions pénales .Historiquement, il est certain que le droit pénal général a émergé postérieurement au droit pénal spécial puisqu’il demande une certaine conceptualisation du droit
Le droit pénal spécial décrit concrètement des comportements et les peines encourues.
Le droit pénal général est abstrait. Il énonce des principes fondamentaux, des normes applicables à l’ensemble des comportements constitutifs d’une infraction. Il traite aussi des sources du droit pénal, du principe de la légalité et de ses corollaires, (la non-rétroactivité et de l’interprétation stricte de la loi pénale), des éléments constitutifs de l’infraction, de son auteur et de sa responsabilité, des peines encourues et de leur régime.
Renversant l’histoire, l’enseignement du droit pénal commence par la découverte du droit pénal général destiné à donner les grandes lignes d’analyse, un cadre général de réflexion qui permet ensuite d’étudier le droit pénal spécial et la procédure pénale.
En somme, le droit pénal général c’est l’alphabet qui permet ensuite de comprendre le langage.
Oublier ou méconnaître les règles qui régissent le droit pénal général est un vecteur certain d’erreur d’analyse d’une situation judiciaire donnée. Aucune incrimination du droit pénal spécial ne peut l’être sans référence au droit pénal général.
Le droit pénal est la branche du droit qui punit certains actes.
L’apprentissage du droit veut que l’on distingue le droit pénal spécial qui est contenu tout entier dans les articles 111 –1 à 133 –7 du code pénal pour les crimes et délits et R 610 –5 pour les contraventions, du droit pénal général qui fixe les grands concepts qui doivent animer le législateur et les juridictions pénales .Historiquement, il est certain que le droit pénal général a émergé postérieurement au droit pénal spécial puisqu’il demande une certaine conceptualisation du droit
Le droit pénal spécial décrit concrètement des comportements et les peines encourues.
Le droit pénal général est abstrait. Il énonce des principes fondamentaux, des normes applicables à l’ensemble des comportements constitutifs d’une infraction. Il traite aussi des sources du droit pénal, du principe de la légalité et de ses corollaires, (la non-rétroactivité et de l’interprétation stricte de la loi pénale), des éléments constitutifs de l’infraction, de son auteur et de sa responsabilité, des peines encourues et de leur régime.
Renversant l’histoire, l’enseignement du droit pénal commence par la découverte du droit pénal général destiné à donner les grandes lignes d’analyse, un cadre général de réflexion qui permet ensuite d’étudier le droit pénal spécial et la procédure pénale.
En somme, le droit pénal général c’est l’alphabet qui permet ensuite de comprendre le langage.
Oublier ou méconnaître les règles qui régissent le droit pénal général est un vecteur certain d’erreur d’analyse d’une situation judiciaire donnée. Aucune incrimination du droit pénal spécial ne peut l’être sans référence au droit pénal général.