Dieu, "celui qui est" (De Deo ut uno) par Serge-Thomas Bonino

Dieu,

Titre de livre: Dieu, "celui qui est" (De Deo ut uno)

Éditeur: Parole et Silence Editions

ISBN: 2889187721

Auteur: Serge-Thomas Bonino


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Dieu, "celui qui est" (De Deo ut uno).pdf - 32,155 KB/Sec

Mirror [#1]: Dieu, "celui qui est" (De Deo ut uno).pdf - 34,860 KB/Sec

Mirror [#2]: Dieu, "celui qui est" (De Deo ut uno).pdf - 49,863 KB/Sec

Serge-Thomas Bonino avec Dieu, "celui qui est" (De Deo ut uno)

Qu'est-ce que c'est Dieu ? , demandait Thomas d'Aquin enfant. La contemplation du mystère de Dieu, dans l'unité de sa nature et la trinité des personnes, est le coeur de l'entreprise théologique. Elle a pour fondement la Révélation que Dieu fait de lui-même et, afin d'en procurer l'intelligence, elle assume le meilleur de la réflexion métaphysique puisque le Dieu révélé en Jésus-Christ n'est pas un autre Dieu que le Créateur du ciel et de la terre, l'Etre même subsistant, Cause première de tout être. Celui qui est s'inscrit dans la continuité des traités De Deo ut uno, qui, sous la forme d'un commentaire systématique des questions 2 à 26 de la Prima pars de la Somme de théologie de saint Thomas d'Aquin, jalonnent l'histoire de la tradition thomiste. Son propos est d'actualiser, à l'usage des étudiants et des professeurs, un traité de théologie injustement délaissé. Cet essai d'actualisation manifeste comment la théologie de saint Thomas s'insère dans le courant de la Tradition qui prend sa source dans l'Ecriture sainte et se déploie chez les Pères de l'Eglise. Il bénéficie des fruits d'une approche mieux contextualisée de l'oeuvre de saint Thomas grâce aux développements récents des études médiévales. Il justifie les orientations de la théologie thomiste de Dieu face aux critiques qui lui sont aujourd'hui adressées et, ce faisant, en suggère la fécondité pour la pensée théologique contemporaine.

Livres connexes

Qu'est-ce que c'est Dieu ? , demandait Thomas d'Aquin enfant. La contemplation du mystère de Dieu, dans l'unité de sa nature et la trinité des personnes, est le coeur de l'entreprise théologique. Elle a pour fondement la Révélation que Dieu fait de lui-même et, afin d'en procurer l'intelligence, elle assume le meilleur de la réflexion métaphysique puisque le Dieu révélé en Jésus-Christ n'est pas un autre Dieu que le Créateur du ciel et de la terre, l'Etre même subsistant, Cause première de tout être. Celui qui est s'inscrit dans la continuité des traités De Deo ut uno, qui, sous la forme d'un commentaire systématique des questions 2 à 26 de la Prima pars de la Somme de théologie de saint Thomas d'Aquin, jalonnent l'histoire de la tradition thomiste. Son propos est d'actualiser, à l'usage des étudiants et des professeurs, un traité de théologie injustement délaissé. Cet essai d'actualisation manifeste comment la théologie de saint Thomas s'insère dans le courant de la Tradition qui prend sa source dans l'Ecriture sainte et se déploie chez les Pères de l'Eglise. Il bénéficie des fruits d'une approche mieux contextualisée de l'oeuvre de saint Thomas grâce aux développements récents des études médiévales. Il justifie les orientations de la théologie thomiste de Dieu face aux critiques qui lui sont aujourd'hui adressées et, ce faisant, en suggère la fécondité pour la pensée théologique contemporaine.Qu'est-ce que c'est Dieu ? , demandait Thomas d'Aquin enfant. La contemplation du mystère de Dieu, dans l'unité de sa nature et la trinité des personnes, est le coeur de l'entreprise théologique. Elle a pour fondement la Révélation que Dieu fait de lui-même et, afin d'en procurer l'intelligence, elle assume le meilleur de la réflexion métaphysique puisque le Dieu révélé en Jésus-Christ n'est pas un autre Dieu que le Créateur du ciel et de la terre, l'Etre même subsistant, Cause première de tout être. Celui qui est s'inscrit dans la continuité des traités De Deo ut uno, qui, sous la forme d'un commentaire systématique des questions 2 à 26 de la Prima pars de la Somme de théologie de saint Thomas d'Aquin, jalonnent l'histoire de la tradition thomiste. Son propos est d'actualiser, à l'usage des étudiants et des professeurs, un traité de théologie injustement délaissé. Cet essai d'actualisation manifeste comment la théologie de saint Thomas s'insère dans le courant de la Tradition qui prend sa source dans l'Ecriture sainte et se déploie chez les Pères de l'Eglise. Il bénéficie des fruits d'une approche mieux contextualisée de l'oeuvre de saint Thomas grâce aux développements récents des études médiévales. Il justifie les orientations de la théologie thomiste de Dieu face aux critiques qui lui sont aujourd'hui adressées et, ce faisant, en suggère la fécondité pour la pensée théologique contemporaine.